Droit d’ingérence ? Pas En Notre Nom !

Badia BenjellounLe collectif Pas En Notre Nom organise une conférence de presse à Paris le Lundi 4 Juin 2012 , pour interpeller les candidats aux élections législatives sur les guerres menées au nom du « droit d’ingérence », par l’OTAN en général, et par la France en particulier.

Le Cercle des Volontaires, signataire de cette interpellation, est allé à la rencontre de Badia Benjelloun, du collectif Pas En Notre Nom, afin qu’elle explique notre démarche.

La conférence de presse aura lieu à partir de 18h00, au Miyanis, 132 boulevard Ménilmontant à Paris.

Voici la présentation des intervenants :

Aminata DRAMANE TRAORE, Ancienne ministre et écrivain malienne
« Le Mali, recolonisation programmée…. ? »

Robert CHARVIN, Professeur de droit (spécialisé dans les relations internationales)
« La Libye et la violation du droit international : Quelles perspectives ? »

Mireille FANON MENDES-FRANCE, Présidente de la Fondation « Frantz FANON »
« De la “mission civilisatrice” coloniale à l’ingérence humanitaire »

Colonel Alain CORVEZ, Conseiller en géopolitique
« France-OTAN : de STRASBOURG2009 à CHICAGO2012, quel bilan ? »

Luis Fernando BASURTO C., Enseignant, syndicaliste péruvien
« Amérique latine : Une histoire récente d’ingèrences et de résistances nationales »

Publicités