Mezri Haddad accuse le Qatar de crime contre l’humanité en Libye

La face cachée de la révolution tunisienne« Ce qui s’est passé le 14 janvier 2011 à Tunis, c’est un coup d’état militaire, sous le haut patronage des services américains qui voulaient se débarrasser de Ben Ali pour lui substituer […] les intégristes. »

Mezri Haddad, ancien ambassadeur de Tunisie à l’UNESCO, a écrit le livre « La face cachée de la révolution tunisienne« , sorti en France chez Apopsix.

Voici deux autres extraits choisis :

(à propos du conflit Libyen)
« J’accuse clairement et publiquement le Qatar d’avoir commis des crimes contre l’humanité en Libye. »

(à propos de la Constituante Tunisienne)
« Cette mascarade a conduit les islamistes au gouvernement, ce qui était illégitime, parce que les élections du 23 octobre, c’était justement pour élire des constituants, qui s’occupent exclusivement de la rédaction d’une nouvelle constitution. Il y a eu un détournement d’électorat pour dire « on nous a élu pour la constituante ET pour gouverner ici et maintenant. »

Advertisements