Syrie : panique chez les Gentils…

Cet été, alors que les tensions en Syrie semble être ravivées plus que jamais, le voile médiatique s’avère de moins en moins efficace pour cacher la réalité.

Dans un article du 31 août, le Figaro rapporte le témoignage de deux journalistes pris en otage dans le nord de la Syrie par des djihadistes d’Al-Qaïda ayant, selon eux, « de forts accents londoniens ».

http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/30/01003-20120730ARTFIG00439-en-syrie-des-djihadistes-en-embuscade.php

Selon le Figaro : « Ces militants islamistes internationaux sont manifestement plus intéressés par l’instauration d’un État islamique dans la Syrie de l’après-Bachar que par une quelconque participation aux combats contre l’armée syrienne, rappelant en cela l’attitude d’Al-Qaïda dans les dernières années de la guerre contre les Soviétiques en Afghanistan. »

Cet article stipulant que des djihadistes ayant un fort accent anglais se comportant comme Al-Qaida du temps où il était communément admis qu’il opérait avec l’argent de la CIA peut laisser certains lecteurs dubitatifs quant à la nature des évènement en Syrie.

En effet, la propagande officielle caricature la situation en opposant le "méchant Bachar" contre les "gentils opposants".

Ainsi, lorsque le lecteur lambda apprend qu’il y a des méchants parmi les gentils, les médias se doivent de rectifier le tir et se justifier en affirmant que les djihadistes sont minoritaires et ne contrôlent pas la rébellion.

Mais que dire du fait que ces terroristes parlent anglais ? Les gentils sont-ils des méchants, ou les méchants sont-ils des gentils ??

Dans un autre registre, sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, un Syrien vivant en France s’exprime sur la réalité des évènements en Syrie. Il explique les nuances à apporter sur le sujet, et montre ainsi un tout autre témoignage que celui prévu initialement par le journaliste de RMC.

Mais c’est en Autriche que le voile des illusions crève les yeux. Une photographie trafiquée, publié dans le principal quotidien du pays (Kronen Zeitung), fait actuellement polémique sur la toile. Le photographe qui est l’auteur de la photo originale non retouchée a d’ailleurs porté plainte contre le journal, montrant ainsi la supercherie médiatique.

Ainsi, cet été, le voile des média n’est pas aussi efficace que votre écran total face au soleil et laisse passer quelques rayons de vérité.

Mais si le soleil de la presse ne vous a pas encore assommé, je vous invite à regarder ce sketch des inconnu qui résume assez bien la caricature à laquelle les média nous bassinent tout les jours.

Voilà donc comment la presse de masse transforme des informations grave en un sketch tragi-comique qui se moque de vous et du peuple Syrien.

About these ads